Développement innovant grâce à la propriété intellectuelle

Nom:Siam Pulp and Paper Company Limited
Pays / Territoire:Thaïlande
Droit(s) de P.I.:Brevets, Marques, Modèles industriels
Date de publication:2 août 2010
Dernière mise à jour:11 juillet 2012


Logo du groupe SCG (Magazine de l’OMPI)

Généralités

En 1975, la plus grande société de ciment de la Thaïlande, Siam Cement Group (SCG), est entrée sur le marché de l’industrie du papier lorsqu’elle a décidé d’acheter l’entreprise Siam Pulp and Paper Company Limited (Siam Paper), qui était à l’époque son fournisseur de sacs de ciment. Le rôle initial de Siam Paper consistait à fournir à SCG des emballages pour ses produits. Mais la situation a changé en 1979. Souhaitant élargir son entreprise, Siam Paper est devenue la première société thaïlandaise à fabriquer de la pâte à papier avec de la bagasse (résidus fibreux obtenus en broyant des tiges de canne à sucre) destinée à la production de kraft (papier d’emballage épais). Disponible en abondance en Thaïlande, la bagasse a permis à Siam Paper de connaître une croissance rapide et d’être inscrite à la Bourse thaïlandaise en 1979. En 1983, la société s’est lancée dans le commerce du papier d’impression et du papier à lettres et était la première société thaïlandaise à utiliser l’encollage alcalin lors de la production, un procédé écologique qui permet d’obtenir du papier sans acide, dont la durée de vie est donc considérablement plus longue.

En 1992, Siam Paper produisait plus de 120 000 tonnes de pâte à papier par an. Elle est finalement devenue une holding dans d’autres filiales de SCG Paper, qui ont toutes fusionné pour devenir SCG Paper. Siam Paper et d’autres filiales continuent d’exister en tant que sociétés distinctes, mais leurs produits sont tous fabriqués et commercialisés sous le nom de SCG Paper. Les activités de recherche développement et de commercialisation, entre autres, sont centralisées au sein de SCG Paper. Son souci permanent d’innovation de produits de qualité a permis à SCG Paper de passer du statut de simple société de production de pâte à papier à celui de filiale la plus rentable du conglomérat de SCG qui jouit d’une grande renommée tant sur le marché national que sur le marché international. SCG Paper est aujourd’hui le plus grand producteur intégré de produits en papier en Thaïlande et dans la région de l’Asie du Sud Est, qui fabrique du papier d’impression et d’écriture, du papier d’emballage et des caisses en carton ondulé grâce à un processus de production écologique.

Recherche développement

L’innovation foisonnante de SCG Paper a été stimulée par des programmes créatifs de recherche développement. La société a pour objectif de devenir l’un des principaux centres de recherche développement de l’industrie du papier qui apporterait une valeur ajoutée aux produits et permettrait de satisfaire les besoins des clients tout en améliorant leur qualité de vie. La réalisation de cet objectif est essentielle pour renforcer et maintenir la compétitivité de la société dans l’économie mondiale. Tirant parti de la première réussite de Siam Paper en matière de recherche développement due à l’utilisation de la bagasse dans la production de pâte à papier, SCG Paper a créé le Product and Technology Development Center (PTDC, Centre de développement de techniques et de produits) en 1992. Le PTDC fournit des services d’essais avancés de produits et de procédés de fabrication. Il est constitué de six groupes travaillant dans les différents domaines d’activité de SCG Paper, tels que la biotechnologie, les revêtements en papier et les techniques d’emballage. Le laboratoire de recherche développement est également doté d’un centre de gestion des connaissances en matière de technologies, qui supervise des activités, telles que les formations techniques dispensées aux nouveaux employés, et facilite la gestion axée sur les compétences.

En 2003, SCG Paper a constitué un comité spécial de développement technique (CDT), composé de directeurs de gestion et de production des trois plus grandes usines de SCG Paper, afin d’encourager de nouvelles innovations grâce à la recherche développement. SCG Paper collabore également avec des universités, des institutions de recherche gouvernementales et d’autres filiales de SCG dans le cadre de ses activités de recherche développement. Conjuguées à ses ressources internes en matière de recherche développement, ces collaborations aboutissent souvent à d’importants résultats positifs.

À titre d’exemple, ces coopérations ont conduit à la création du produit “Mira Board”, papier spécial laminé avec du PET métallisé (polyéthylène téréphtalate, polymère plastique couramment utilisé pour fabriquer des cannettes de boissons) à la surface lisse et brillante, et qui résiste à l’eau. Mira Board a vu le jour à la fin des années 90, à une période où l’Asie du Sud Est était frappée par la récession et où SCG Paper avait besoin de créer un nouveau produit. Le département de la recherche développement s’est penché sur la situation d’autres marchés et a relevé une forte demande de produits en papier couché de qualité, notamment sur le marché des États Unis d’Amérique, dont l’essor était freiné par le prix élevé de ce type de papier. Le papier couché de qualité est généralement fabriqué à partir de pâtes à papier traitées chimiquement, laminé à l’aide d’un film soumis à un traitement spécial, et enfin poli feuille par feuille. Étant donné les coûts élevés associés à ce processus, celui ci était réservé aux produits coûteux.


Procédé innovant mis au point par SCG Paper pour laminer des rouleaux de papier
(Magazine de l’OMPI)

L’équipe chargée des travaux de recherche développement de SCG Paper a pressenti le grand potentiel que ce papier pouvait avoir sur le marché si les coûts de production pouvaient être réduits. En étudiant les moyens de réduire les coûts, tout en tenant compte des besoins des clients, la société a découvert qu’il était possible de diminuer les coûts en utilisant du papier recyclable à 100% qui pouvait être laminé en rouleaux plutôt qu’en feuilles individuelles. La réduction des coûts de production devait entraîner la baisse des prix à la consommation, qui se traduisait à son tour par un accès accru au marché. Mira Board, nom sous lequel la société a commercialisé sa technique innovante, est devenue l’un des produits phares de la société, dont les applications variées allaient des étiquettes spéciales de sûreté (pour les logiciels informatiques par exemple) aux boîtes servant à exposer les marchandises dans les grands magasins. Grâce à Mira Board, les exportations de la société sont montées en flèche, ce qui lui a permis, non seulement de survivre à la récession, mais également de réaliser de gros bénéfices.

Mira Board témoigne non seulement de la recherche développement innovante de SCG Paper, mais également de l’intérêt accordé par la société à la création de solutions respectueuses de l’environnement. En 2009, la société a créé un autre produit écologique : une housse spéciale pour tasses de café pour True Coffee, l’un des plus grands cafés de la Thaïlande. Cette housse unique est fabriquée avec du papier recyclé et est dotée d’un ThermoZense signé SCG Paper, un indicateur spécial de chaleur qui passe du rouge au blanc lorsque la boisson est chaude. SCG Paper a produit 100 000 housses uniquement pour le café True Coffee. Le département de recherche développement de SCG Paper a d’autres innovations importantes à son actif, notamment des palettes spéciales en papier destinées à remplacer les palettes en bois et le Triple Wall, un carton en papier utilisé pour fabriquer des caisses en carton ondulé.

Ces produits montrent comment les activités innovantes en matière de recherche développement de SCG Paper lui ont permis de survivre à la récession, de conquérir de nouveaux marchés et de continuer de créer de la valeur supplémentaire pour ses clients. En outre, la société continue d’encourager la créativité de ses employés en les incitant à participer au “Prix des capacités d’innovation” organisé par SCG Group, prix d’un million de bahts décerné aux innovations les plus réussies.

Gestion de la propriété intellectuelle

SCG Paper traite toutes les questions et affaires générales relatives aux actifs de propriété intellectuelle créés dans le cadre de ses travaux de recherche développement en collaboration avec son Bureau de gestion de la technologie. La société accorde une grande importance au renforcement de sa compétitivité au moyen de la propriété intellectuelle, comme en témoignent ses efforts intenses en matière de recherche développement, et attribue une valeur bien plus grande à l’innovation qu’à la réduction des prix. La stratégie de gestion de la propriété intellectuelle de SCG Paper consiste à protéger les droits de propriété intellectuelle de toutes ses principales innovations et principaux noms sur les marchés visés. Cela empêche la contrefaçon et permet à la société de maintenir sa compétitivité face à ses concurrents. Les demandes de brevet constituent un moyen stratégique très important dont la société se sert afin de prévenir les violations. SCG Paper est convaincue que l’utilisation dynamique des droits de propriété intellectuelle pour protéger ses inventions, ses dessins et modèles industriels et ses noms de marques contribue à l’amélioration de son image.

En outre, le CDT de la société s’emploie activement à encourager la création et la gestion de nouveaux actifs de propriété intellectuelle, ainsi que leur protection avec des titres de propriété intellectuelle. Le Comité met également en œuvre des programmes de formation pour aider les employés de SCG Paper à mieux connaître les moyens de créer de nouveaux actifs de propriété intellectuelle et de tirer profit de ces derniers ainsi que des titres qui les protègent. En 2004, la société a constitué un comité spécial chargé d’encourager la production d’articles innovants, et a recruté des spécialistes extérieurs afin de promouvoir l’innovation et la créativité dans ses activités de production de papier et d’emballage, notamment en dispensant des formations à son personnel afin de lui transmettre des connaissances plus solides en ce qui concerne la création de produits innovants. En 2008, SCG Paper a souligné son attachement à la recherche développement de qualité en allouant plus de six milliards de bahts à ses activités de recherche développement et de gestion de la propriété intellectuelle.

Marques, brevets et dessins et modèles industriels

SCG Paper détient plus de trente marques de produits variés, enregistrées auprès de l’Office de la propriété intellectuelle de la Thaïlande. Ces marques sont enregistrées par Siam Paper et d’autres filiales de SCG Paper, qui utilisent toutes le célèbre logo de SCG représentant un éléphant. En 1999, l’Office thaïlandais de la propriété intellectuelle a accordé un brevet à SCG Paper pour son procédé innovant consistant à stocker de la bagasse avec des lactobacilles, une des bactéries bénéfiques les plus étudiées sur le plan clinique. En outre, SCG Paper a obtenu une réponse positive à sa demande de protection des dessins et modèles industriels de huit palettes de fret.


Usines modernes de SCG Paper (Magazine de l’OMPI)

Commercialisation et partenariats

SCG Paper combine ses propres ressources avec des prêts afin de commercialiser ses produits. Elle fabrique et distribue elle même tous ses produits à l’échelle nationale. La commercialisation internationale de ses produits est assurée soit directement par le biais de ses filiales, soit indirectement par l’intermédiaire de différents partenaires exportateurs. Près de 30% des produits de SCG Paper sont exportés vers plus de 20 pays.

En 1996, SCG Paper a élargi ses activités liées au papier kraft en signant un contrat de coentreprise avec United Pulp and Paper Co., Ltd. (UPPC), le plus grand fabriquant de kraft aux Philippines, en vue de bâtir une usine de papier et d’élargir son marché aux Philippines. En 2007, SCG Paper a ouvert sa première usine de papier au Viet Nam en créant une nouvelle filiale, Vina Kraft Paper Company Ltd., en vue de fournir des produits en papier de bonne qualité au marché vietnamien. SCG Paper possède également des usines de production de boîtes en carton ondulé en Malaisie et à Singapour.

Résultats commerciaux

L’utilisation innovante de la recherche développement et de la protection de la propriété intellectuelle ont assuré l’immense réussite de SCG Paper. En 2007, le montant total de ses bénéfices s’élevait à 1,3 milliard de dollars É. U., ce qui l’a hissée au premier rang des sociétés de production de papier en Asie du Sud Est. SCG Paper est la troisième filiale la plus rentable du conglomérat de SCG (après les divisions du ciment et des produits pétrochimiques). Au premier semestre de 2010, la société a affiché des ventes nettes d’une valeur de 12,55 milliards de bahts (soit environ 387,5 millions de dollars É. U.), ce qui représente une progression de 30% d’année en année. Ses bénéfices ont augmenté de 308%, passant à 974 millions de bahts (soit environ 30 millions de dollars É. U.). Outre sa réussite économique, l’engagement persistant de SCG Paper en faveur de l’innovation et de la valeur ajoutée lui a valu un grand nombre de prix, tels que le prix Deming Application de l’Union des scientifiques et des ingénieurs japonais; le prix Thailand Quality (prix financé par le Gouvernement thaïlandais, reconnaissant la qualité globale d’une société); le prix Total Productive Maintenance de l’Institut japonais d’entretien des usines; et le prix du Premier Ministre thaïlandais, qui lui a été décerné à trois reprises, respectivement, pour la gestion de la qualité, la productivité et la sécurité.

Rapport entre la propriété intellectuelle et la croissance

Bâtie sur l’innovation continue fondée sur la promotion de la création d’actifs de propriété intellectuelle grâce à la recherche développement créative, SCG Paper a été en mesure de mettre au point des produits de qualité, de créer un nom de marque solide et de devenir l’une des plus grandes sociétés thaïlandaises du monde. La croissance de SCG Paper est intrinsèquement liée à sa stratégie en matière de propriété intellectuelle, et elle offre un bel exemple de la manière dont la propriété intellectuelle peut être utilisée par les entreprises des pays émergents afin de stimuler la croissance économique.