Le directeur général de l’OMPI salue les mesures prises pour renforcer la protection des savoirs traditionnels et du folklore en Afrique

Genève, 31 août 2010
PR/2010/654

Le directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry, s’est félicité de l’adoption par les États membres de l’Organisation régionale africaine de la propriété intellectuelle (ARIPO) d’un nouvel instrument juridique qui tend à protéger les savoirs et le folklore traditionnels africains. 

M. Gurry a qualifié l’adoption, en début du mois, à Swakopmund (Namibie), du Protocole de Swakopmund relatif à la protection des savoirs traditionnels et des expressions du folklore d’étape historique pour les 17 États membres de l’ARIPO” et de “tournant dans l’évolution de la propriété intellectuelle”. 

Le Protocole, dont l’objet est de préserver et de protéger l’utilisation des différents systèmes de savoir et des diverses cultures de l’Afrique pour le développement durable du continent, entrera en vigueur après avoir été ratifié par six États membres de l’ARIPO. 

Élaboré par des experts africains pendant une période de six ans, le Protocole de Swakopmund est une solution adoptée pour faire face à l’appropriation illicite ou à l’utilisation abusive des savoirs traditionnels et des expressions culturelles traditionnelles du continent. 

Le Protocole a été élaboré en coordination avec un instrument similaire mis au point pendant la même période par l’Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI), qui rassemble 16 pays d’Afrique de l’Ouest, et adopté en juillet 2007. L’OMPI a contribué aux deux processus d’élaboration, à la demande de l’ARIPO et de l’OAPI. 

M. Gurry a souligné que l’OMPI était prête à apporter son soutien aux États membres de l’ARIPO et de l’OAPI dans l’élaboration de législations nationales visant à protéger les savoirs traditionnels et les expressions culturelles traditionnelles. 

Des négociations sont en cours au sein du Comité intergouvernemental de la propriété intellectuelle relative aux ressources génétiques, aux savoirs traditionnels et au folklore de l’OMPI (IGC) en vue de l’élaboration d’un instrument juridique international qui permettrait de protéger efficacement les savoirs traditionnels et les expressions culturelles traditionnelles. À la suite de la réunion fructueuse du groupe de travail intersessions tenue en juillet 2010, l’IGC de l’OMPI se réunira de nouveau en décembre 2010. 

 

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél