WIPO Translate : la République de Corée est le premier État membre à adopter l’outil de traduction de brevets fondé sur l’intelligence artificielle conçu par l’OMPI

Genève, 24 mai 2018
PR/2018/818

La République de Corée adopte l’outil de traduction novateur fondé sur l’intelligence artificielle mis au point par l’OMPI pour les documents de brevet, devenant ainsi le premier État membre à utiliser WIPO Translate dans ce qui constitue une avancée considérable pour l’utilisation de l’apprentissage automatique dans le secteur des brevets, un secteur à forte utilisation de technologies.

WIPO Translate utilise une technologie de traduction automatique neuronale de pointe qui permet de traduire dans une autre langue des documents de brevet hautement techniques et d’obtenir une traduction qui respecte davantage le style et la syntaxe de la langue d’arrivée, ce qui en fait un outil beaucoup plus performant que les outils de traduction fondés sur les technologies précédentes et que d’autres produits accessibles sur l’Internet qui reposent aussi sur l’intelligence artificielle.

Vidéo: Francis Gurry, Directeur général de l'OMPI, évoque l'intelligence artificielle.

L’outil WIPO Translate est employé pour PATENTSCOPE, une base de données riche de 70 millions de dossiers utilisée à des fins de recherche par des inventeurs du monde entier, avant le dépôt des demandes internationales de brevet selon le Traité de coopération en matière de brevets de l’OMPI (PCT).

L’OMPI a conçu cette nouvelle technologie pour traduire vers l’anglais tous les documents de brevet établis dans l’une des langues officielles du PCT (arabe, allemand, espagnol, français, coréen, japonais, portugais, russe et chinois) et inversement.

Mémorandum d'accord

L’Office coréen de la propriété intellectuelle (KIPO) et l’OMPI ont signé un mémorandum d’accord en marge de la “Réunion des offices de propriété intellectuelle sur les stratégies en matière de TIC et l’intelligence artificielle pour l’administration de la propriété intellectuelle”, tenue du 23 au 25 mai.  En vertu de cet accord, l’Office coréen de la propriété intellectuelle va commencer à intégrer WIPO Translate dans ses propres processus de dépôt et d’examen des demandes de brevet.  La République de Corée devient ainsi le premier des 191 États membres de l’OMPI à mettre en œuvre WIPO Translate au titre d’un programme destiné à aider les offices de propriété intellectuelle du monde entier à utiliser les technologies les plus récentes.

“L’adoption de WIPO Translate par l’Office coréen de la propriété intellectuelle souligne l’importance de cet outil de pointe, qui favorise la diffusion à grande échelle des connaissances contenues dans des documents de brevet hautement techniques”, a déclaré le Directeur général de l’OMPI, M. Francis Gurry.  “Le Secrétariat de l’OMPI se félicite d’avoir mis au point ce programme de traduction de qualité fondé sur l’intelligence artificielle et le partage aussi largement que possible afin d’en faire profiter les innovateurs et les offices de propriété intellectuelle du monde entier”, a-t-il ajouté.

“L’Office coréen de la propriété intellectuelle est très heureux d’adopter WIPO Translate, un outil linguistique fondé sur l’intelligence artificielle qui permet une traduction de meilleure qualité des documents de brevet”, a indiqué M. Han Gyudong, directeur de la Division de la gestion de l’information au sein de l’Office coréen de la propriété intellectuelle, qui participe à la réunion à Genève.

WIPO Translate a été testé uniquement avec de grandes quantités documents de brevet et propose une technique axée sur le domaine visé, qui permet d’effectuer les traductions selon la spécificité de l’invention.  L’outil couvre 32 domaines techniques issus de la Classification internationale des brevets.  Cela permet au système d’éliminer les ambiguïtés dans le processus de traduction.  La technologie tient compte du domaine particulier visé lors de la traduction d’une phrase, ce qui donne lieu à des traductions plus précises.  Il s’agit d’un système unique dans le monde de la traduction de brevets.

La base de données PATENTSCOPE de l’OMPI intègre désormais pleinement cette nouvelle technologie, ce qui permet d’accéder plus facilement aux traductions de documents de brevet obtenus par l’intermédiaire de PATENTSCOPE.  Les systèmes antérieurs de traduction fondés sur des statistiques restent disponibles aux fins de comparaison.

Traduction automatique neuronale

La traduction automatique neuronale est une technologie nouvelle.  Elle repose sur des modèles de réseaux neuronaux gigantesques qui s’appuient sur des phrases préalablement traduites.  La spécificité de la traduction automatique neuronale (par rapport aux méthodes statistiques fondées sur des segments de phrases) réside dans sa capacité de respecter davantage l’ordre des mots, notamment en ce qui concerne les paires de langues dites éloignées, comme le coréen et l’anglais, le japonais et l’anglais ou le chinois et l’anglais.  Même les langues considérées comme étant plus proches (comme l’anglais et le français) tirent profit de cette nouvelle technologie qui donne lieu à des traductions d’une meilleure qualité.

Pour concevoir WIPO Translate, l’OMPI a créé son propre logiciel, sur la base de logiciels et de bibliothèques libres et ouverts, et a tiré parti des compétences internes pour ce qui est du traitement de grands volumes de données.

L’OMPI a également mis la technologie WIPO Translate à la disposition d’un certain nombre d’organisations internationales, notamment le Secrétariat des Nations Unies, de plusieurs institutions spécialisées des Nations Unies et de l’Organisation mondiale du commerce.

Note à l’intention des éditeurs

La base de données PATENTSCOPE permet d’accéder aux demandes internationales selon le Traité de coopération en matière de brevets (PCT) en texte intégral le jour même de leur publication, ainsi qu’aux documents de brevet des offices de brevets nationaux ou régionaux participants.  Les recherches peuvent être effectuées par mots clés, par noms de déposants, par catégories de la classification internationale des brevets et au moyen de nombreux autres critères de recherche dans différentes langues.  La base de données contient quelque 70 millions de dossiers.

À propos de l'OMPI

L'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) est au cœur des questions mondiales de politique, service, information et coopération en matière de propriété intellectuelle. En tant qu'institution spécialisée des Nations Unies, l'OMPI aide ses 192 États membres à élaborer un cadre juridique international de la propriété intellectuelle qui soit équilibré et en accord avec l'évolution des besoins de la société. Elle offre des services aux entreprises qui souhaitent obtenir des droits de propriété intellectuelle dans plusieurs pays ou qui souhaitent régler des litiges. Elle propose des programmes de développement des compétences afin d'aider les pays en développement à tirer parti de l'utilisation de la propriété intellectuelle. Enfin, elle permet d'accéder gratuitement à des bases de données uniques sur l'information en matière de propriété intellectuelle.

Pour plus de renseignements, on peut s’adresser à la Division de l’information et des medias de l’OMPI:
  • Tél: (+41 22) 338 81 61 / 338 72 24
  • Mél