Le directeur général de l'OMPI reçoit une délégation d'artistes interprètes mexicains

Genève, 3 décembre 2001
Actualités UPD/2001/150

Le directeur général de l'Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), M. Kamil Idris, a rencontré le 30 novembre 2001 des représentants de l'Association nationale mexicaine des artistes interprètes (ANDI) et des responsables gouvernementaux pour un échange de vues sur le thème du renforcement de la protection du droit d'auteur et de la promotion des droits des créateurs au Mexique. La délégation mexicaine a décerné à M. Idris la médaille "Dolores del Río" en reconnaissance des efforts qu'il déploie pour défendre les droits des artistes interprètes ou exécutants.

Au cours de la réunion, la délégation a informé le directeur général de la stratégie adoptée par le Mexique pour renforcer son secteur audiovisuel. M. Gustavo Albín, ambassadeur représentant permanent du Mexique à Genève, a souligné que la composition de la délégation, dont un des membres est un éminent sénateur, illustrait la cohésion existant entre les responsables politiques et les artistes interprètes au Mexique. Il a mis l'accent sur l'impact positif notable que les activités de l'OMPI ont eu sur le bien-être des gens et a réaffirmé que son gouvernement apportait son ferme soutien aux initiatives prises par M. Idris à la tête de l'OMPI, tout en soulignant qu'il fallait persévérer dans ce sens.

La délégation a sollicité l'aide de l'OMPI pour entreprendre une étude permettant d'évaluer l'importance du secteur audiovisuel et sa contribution à l'économie mexicaine. M. Idris a rendu hommage au Mexique pour son engagement à l'égard de ses créateurs et s'est félicité de la démarche prospective et originale adoptée par l'ANDI pour renforcer le secteur des artistes interprètes ou exécutants de l'audiovisuel. Il a dit que, dans cette optique, l'étude prochaine qui sera entreprise avec l'appui de l'OMPI constituera un outil stratégique qui mettra en évidence la contribution actuelle et potentielle du secteur audiovisuel à l'économie de la nation. À cet égard, l'OMPI est l'ANDI organiseront en commun un séminaire international sur les questions se rapportant à la mise en oeuvre des "traités Internet" de l'OMPI, en tenant compte de la spécificité sociale et culturelle de chaque pays.

La délégation a fait part de sa satisfaction à l'égard des travaux entrepris par l'OMPI en vue de la conclusion d'un traité sur les droits des artistes sur leurs prestations audiovisuelles. Les États membres ont provisoirement approuvé 19 des 20 dispositions figurant dans un projet de traité lors d'une conférence internationale qui s'est tenue en décembre 2000. Bien que des progrès remarquables aient été faits en matière de renforcement des droits des artistes sur leurs interprétations ou exécutions audiovisuelles, les États membres ne sont alors pas parvenus à un accord sur la question fondamentale la cession des droits, c'est-à-dire la façon pour les producteurs d'acquérir les droits des artistes interprètes ou exécutants, en vertu de la législation ou d'un accord. En septembre 2001, l'Assemblée générale de l'OMPI est convenue de maintenir ce point à l'ordre du jour jusqu'à ce que la question soit réglée.

Par ailleurs, M. Idris a remercié l'ANDI de lui avoir remis la médaille "Dolores del Río", initiative qui témoigne des excellentes relations entre l'OMPI, le Mexique et ses artistes interprètes ou exécutants.

L'ANDI est une organisation de la société civile qui regroupe les artistes interprètes ou exécutants du Mexique. Elle compte plus de 8000 membres et administre les droits de plus de 40 000 artistes. Elle est en outre membre de la Fédération ibéro-latino-américaine des artistes interprètes ou exécutants (FILAIE).

M. Gustavo Albín était accompagné de M. Guillermo Hergbert, sénateur et membre du Comité de l'éducation et de la culture, de Mme Emilia Carranza, vice-présidente de l'Association nationale des artistes interprètes (ANDI), de M. Ismael Larumbe, secrétaire de l'ANDI, de M. Jose D. Gonzalez, directeur juridique de l'ANDI, ainsi que de M. Arturo Hernández, ministre, et de Mme Karla Ornelas, troisième secrétaire de la Mission permanente du Mexique à Genève.

Pour plus de renseignements, on peut s'adresser à la Section des relations avec les médias et avec le public (OMPI) :

Tél. : (+41 22) 338 81 61 ou 338 95 47
Tlcp. : (+41 22) 338 88 10
Mél. : publicinf@wipo.int